Priorité à l’emploi et aux entreprises

Priorité à l’emploi et aux entreprises

La Nouvelle-Aquitaine est une terre de création et d’attractivité. Juste un chiffre : avant la crise de la COVID, en 2019, la Nouvelle-Aquitaine avait créé 36% de l’emploi industriel net de France ! Et dans la crise, elle est plus résistante, grâce à la diversité de ses activités.

Nous continuerons à cultiver cette vitalité de nos entreprises et de leurs emplois en les accompagnant par la formation, l’innovation, la modernisation des outils et machines ou encore la numérisation, essentielle aujourd’hui. Nous partageons avec elles le besoin d’engagement vis- à-vis de leurs salariés, de la transition écologique, et de leur territoire. Enfin, pour garder un temps d’avance, il faut former aux métiers et compétences de demain, en préparant les sauts technologiques et industriels, comme nous l’avons fait avec les batteries du futur ou les nouveaux matériaux.

Protéger et développer nos emplois
Relocaliser, sécuriser et préparer les métiers de demain
Accompagner nos agriculteurs et les TPE de nos territoires
Et pour l’emploi et la réussite des jeunes ?

Protéger et développer nos emplois

  • Soutenir les entreprises impactées par la crise.
  • Appuyer les diversifications d’activités, notamment celles des sous-traitants industriels (aéronautique, mécanique) dans une logique de développement durable.
  • Accompagner les investissements et la modernisation des entreprises par l’innovation, la R&D et le transfert des avancées de la recherche aux PME et aux ETI.
  • Accompagner la transition environnementale de l’industrie aéronautique vers l’avion à hydrogène.
  • Soutenir les fonds propres de nos PME et TPE pour limiter leur endettement.
  • Accompagner, par la formation, l’évolution des compétences, notamment numériques, des salariés, des artisans et des agriculteurs.
  • Faciliter l’emploi saisonnier en créant des hébergements dédiés.
  • Mettre en place une plateforme de formation ouverte et à distance pour les salariés et les organismes de formation.

Relocaliser, sécuriser et préparer les métiers de demain

  • Retrouver notre souveraineté économique dans les domaines de la santé, de l’électronique et des énergies.
  • Protéger les activités essentielles (sanitaires, écologiques, territoriales) en favorisant les modèles coopératifs grâce à un financement dédié « Nouvelle-Aquitaine en Commun ».
  • Anticiper les mutations technologiques et environnementales (biomimétisme, intelligence artificielle…).
  • Développer massivement la formation aux métiers de la transition écologique et énergétique pour les jeunes (en développant la carte des formations en lycée ou CFA) comme pour les professionnels en activité ou en reconversion.
  • Mener un grand plan d’attractivité et d’amélioration des métiers de l’aide à la personne.

10% du budget économique consacré à la recherche, l’innovation et au développement des technologies de demain

Accompagner nos agriculteurs et les TPE de nos territoires

  • Améliorer les revenus des agriculteurs par le soutien aux labellisations de produits de qualité, l’implication de la grande distribution, les circuits courts et la diversification des activités (tourisme rural, production énergétique…).
  • Accompagner les évolutions du métier d’agriculteur, moteur de la transition : transfert de recherche (produits alternatifs aux traitements de synthèse), nouveaux matériels d’agroécologie, accès maîtrisé à l’eau…
  • Favoriser l’émergence d’une nouvelle génération d’agriculteurs, ostréiculteurs et pêcheurs : formation des jeunes, accompagnement des parcours de reprise, accès au foncier et aux investissements.
  • Soutenir les artisans et TPE en facilitant leur accès à la commande publique régionale et en développant des solutions adaptées à leurs besoins (ressources mutualisées, plans de formation dédiés, soutien à l’investissement…).

Et pour l’emploi et la réussite des jeunes ?

  • Poursuivre l’amélioration des conditions d’accueil, de formation et de logement des jeunes dans les lycées et dans l’enseignement supérieur.
  • Poursuivre notre effort en faveur des campus des métiers et des qualifications.
  • Améliorer par la valorisation de tous les métiers l’orientation des jeunes depuis le collège avec comme objectif la réussite pour tous.
  • Développer dans les lycées et les IFSI des formations supérieures, comme initié à la Souterraine (Creuse) autour du design.
  • Développer le mentorat à tous les niveaux de formation, notamment par les jeunes, comme outil de l’ascenseur social.
  • Valoriser l’engagement des jeunes (dans les associations ou en mission civique).
  • Accompagner, dans les zones en tension, la création de résidences pour étudiants et saisonniers.

Créer un site unique “Stages, jobs, alternances et apprentissages en Nouvelle-Aquitaine”

Appuyer les initiatives expérimentales de revenus garantis pour les jeunes

Découvrez le programme complet avec le bilan de votre département !

Secured By miniOrange