Les têtes de listes départementales : du renouveau et de l’expérience

Les têtes de listes départementales : du renouveau et de l’expérience

Ce lundi 26 avril 2021 à Bordeaux, le candidat Alain Rousset a présenté les binômes têtes de liste par département.

C’est au cœur de Darwin, tiers-lieu hybride de coopération économique et emblématique de la transition écologique, que le fondateur Philippe Barre a accueilli Alain Rousset et ses colistiers.

Artisan, agriculteur, professeur des écoles, pneumologue, aide-soignant… Les têtes de liste pour les 12 départements répondent clairement à un mot d’ordre : celui de la diversité. Issues du Parti Socialiste, du parti Place Publique, du PCF, mais aussi de la société civile – c’est bien là la marque de fabrique d’Alain Rousset pour une liste réussie -, les personnalités sont nombreuses aux côtés du candidat.

Dans ce lieu d’exception, le candidat socialiste a prouvé – une fois de plus – que sa vision politique est aussi celle de femmes et d’hommes engagés dans le projet d’une région fédératrice innovante et bienveillante car solidaire.

Chacun a applaudi les engagements tenus par Alain Rousset durant son mandat, chacun croit en l’ambition d’un homme qui continue d’être passionné par son territoire et pour ce territoire.

Sans relâche, la campagne avance, autour d’un projet régional commun qui sait s’adapter aux spécificités  de chaque département.

Enfin, Alain Rousset a présenté Bixente Etcheçaharreta, 31 ans, originaire du Pays Basque (Itxassou), président d’une association pour l’égalité des chances dans les territoires, comme porte-parole de sa campagne.

KARINE DESROSES

48 ans, artisan

Native de Poitiers, j’habite à Montmorillon. Après avoir suivi un cursus universitaire à Poitiers, j’ai enseigné l’Histoire Géographie dans un lycée de la région parisienne pendant trois ans et ensuite travaillé durant cinq ans à la mairie de Drancy. En 2005, mon mari s’est installé artisan pâtissier à Montmorillon et je suis devenue conjoint-collaborateur. En 2016, je suis élue Présidente de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Vienne.

Guillaume Riou

51 ans, polyculteur – éleveur

Polyculteur – éleveur bio dans les Deux-Sèvres, je suis associé avec mon fils sur une ferme de 160 ha. Je suis président de la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique depuis 2018 après avoir été Président d’Agrobio Poitou-Charentes pendant quatre ans. Installé hors cadre familial voici vingt ans, j’ai été formé aux choses du vivant à la Bergerie Nationale de Rambouillet au début des années 90. Investi aussi dans la vie publique locale, je suis adjoint au maire de Marigny, délégué aux questions environnementales.

Mathieu Labrousse

37 ans, président de l’Association Régionale des Fédérations de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques de Nouvelle-Aquitaine

Adhérent du Parti Socialiste depuis 2009, je suis attaché à la préservation de l’environnement et au lien humain. Je suis ingénieur territorial au Conseil Départemental de la Dordogne. 4ème adjoint au Maire de Fléac, je suis en charge de l’environnement, du cadre de vie et des travaux. Passionné par la pêche, je suis président de la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Charente (FDAAPPMA 16) et Président de l’Association Régionale des Fédérations de Pêche de Nouvelle-Aquitaine (ARPNA).

Delphine Labails

45 ans, maire de Périgueux

Je suis maire de Périgueux et première vice-présidente de l’agglomération du Grand-Périgueux. Diplômée de l’Université de Bordeaux, je deviens conseillère de l’Éducation Populaire et de la Jeunesse (CEPJ), au sein du Ministère chargée de la Jeunesse, à la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale Nouvelle-Aquitaine (DRJSCS) à Bruges, où j’exerce actuellement. Je souhaite être associée à un programme ambitieux de conservation, de médiation et de sensibilisation des publics à la qualité des patrimoines, de l’architecture et du cadre de vie.

Etienne Lejeune

31 ans, maire de La Souterraine

Après une prépa lettres et sciences sociales à Orléans, j’ai obtenu un M2 en droit notarial à Limoges, puis j’ai été chargé de cours et doctorant en droit civil dans la même université. Élu conseiller municipal en 2008, 1er adjoint en 2014 et enfin maire depuis l’an dernier de La Souterraine, je suis également président de la communauté de communes. Je suis élu d’un territoire qui a énormément souffert économiquement. Face à l’adversité, j’ai pu apprécier l’engagement concret de la Région.

Secured By miniOrange