Engagés pour l’environnement, la biodiversité et la santé

Engagés pour l’environnement, la biodiversité et la santé

Sur la base d’un travail considérable de 450 chercheurs, nous avons engagé une transition écologique et environnementale dans toutes nos actions pour répondre au défi premier du changement climatique. Cette approche, basée sur la confiance et l’accompagnement, c’est Néo Terra. Et nous y avons fixé un objectif : 2030. C’est le temps qu’il nous reste pour agir, ensemble. Car, et la pandémie en est une autre manifestation, la santé est une priorité.

La santé, c’est bien évidemment l’accès aux soins, aux maisons de santé qu’il nous faut encore multiplier, mais c’est aussi la recherche médicale, la fabrication des médicaments de base comme des nouveaux traitements. Cette santé, c’est aussi celle des animaux et de l’environnement. C’est au final une seule santé, qu’il faut penser ensemble, pour répondre positivement aux défis de demain.

Améliorer l’offre de soins

Favoriser la santé par l’alimentation et la pratique sportive

Faire vivre les solidarités et la citoyenneté

Restaurer la biodiversité et lutter contre le changement climatique

Et pour les jeunes ?

Améliorer l’offre de soins

  • Poursuivre le développement de maisons ou centres de santé pour un accès aux soins proche de chez soi.
  • Favoriser l’usage de la téléconsultation, développer l’aide aux soignants par les outils numériques.
  • Renforcer le maillage des écoles de soins infirmiers, d’aides-soignants et d’auxiliaires de vie sur les territoires ruraux (27 aujourd’hui, 30 de plus demain !).
  • Favoriser le soutien à domicile des personnes âgées avec le Gérontopôle et soutenir l’innovation dans l’accompagnement et le logement des personnes âgées.
  • Poursuivre le soutien massif à la recherche médicale régionale d’excellence : cancérologie, neurologie, lien santé & environnement, One Health…

Créer à Limoges une école vétérinaire en Nouvelle-Aquitaine en liant les enjeux de santé humaine, animale et environnementale.

Favoriser la santé par l’alimentation et la pratique sportive

  • Favoriser une alimentation de qualité, locale et protectrice, avec et pour nos agriculteurs en les accompagnant vers l’agroécologie et la bio.
  • Supprimer les pesticides et autres substances chimiques dangereuses, y compris pour les agriculteurs, en proposant des alternatives.
  • Expérimenter une politique régionale de contrôle sanitaire en faveur du bien-être animal avec le monde vétérinaire.
  • Développer la pratique sportive à tous les âges (à l’école, au lycée, en entreprise ainsi que pour les séniors).
  • Poursuivre la lutte engagée contre les perturbateurs endocriniens dans l’eau, les produits alimentaires et cosmétiques, les lycées, et les lieux de vie.

Faire vivre les solidarités et la citoyenneté

  • Se nourrir : Créer un fonds d’aide alimentaire régional avec les professionnels agricoles du territoire et faciliter l’accès de toutes et tous au bien-manger.
  • Se loger : Hors des périodes scolaires, accueillir les jeunes (saisonniers, apprentis, travailleurs…) dans les internats des lycées.
  • Se déplacer : Aider à la conversion au bioethanol des véhicules roulant à l’essence lorsque la voiture reste le seul moyen de transport pour travailler, notamment en milieu rural.
  • Renforcer la sécurité : Lutte contre le harcèlement dans les transports régionaux et les établissements scolaires, investissements de sécurité et vidéosurveillance dans les lycées, lutte contre les violences faites aux femmes grâce à un plan régional conventionné avec la gendarmerie.

Restaurer la biodiversité et lutter contre le changement climatique

  • Porter une politique régionale du paysage et poursuivre la protection d’espaces naturels remarquables par la création de Parcs naturels régionaux, de réserves naturelles et l’aménagement raisonné de notre littoral et de nos forêts.
  • Reconquérir la biodiversité de nos campagnes avec les agriculteurs à travers un grand plan régional “Sols, Haies et Pollinisateurs ».
  • Accompagner les projets territoriaux, les initiatives individuelles, et valoriser les politiques vertueuses à travers un label régional “N-Ature Préservée”.
  • Préserver les zones humides et les conditions d’accès partagé à l’eau.
  • Poursuivre les objectifs de préservation des terres agricoles, naturelles et forestières en accompagnant les collectivités dans la lutte contre l’étalement urbain (objectif régional de -50% de consommation foncière en 2030) et favorisant l’accès des jeunes agriculteurs à la terre.
  • Labelliser un réseau régional d’artisans qualifiés pour garantir une rénovation énergétique de qualité et favoriser dans les lycées du bâtiment la structuration de pôles dédiés à la rénovation énergétique de l’habitat.
  • Lutter contre les pollutions plastiques et expérimenter la consigne des bouteilles (verre et/ou plastique), en partenariat avec la filière viticole notamment.
  • Développer une filière régionale de l’hydrogène vert.

Créer l’agence Cap Néo Terra pour accélérer la transition écologique et énergétique en diffusant les savoirs et les pratiques innovantes

Et pour les jeunes ?

  • Pour faciliter l’accès des lycéens et lycéennes aux consultations spécialisées, expérimenter l’aménagement d’espaces de téléconsultation dans les infirmeries des lycées.
  • Créer, avec les universités et l’Agence régionale de santé, un service régional de soutien psychologique pour tous les étudiants avec une plateforme de téléconsultation.

Encourager les stages des étudiants en santé sur les territoires en créant des logements en « colocation » à loyers très modérés

  • Atteindre, d’ici 2025, 50 % de produits issus de producteurs et maraîchers locaux dans les assiettes des lycées, dont 25% de bio.
  • Créer une école régionale de la gastronomie et de la restauration collective de qualité.
  • Construire et porter avec les jeunes un plan régional de prévention santé incluant éducation alimentaire et activité physique quotidienne.
  • Garantir l’accès à des protections hygiéniques gratuites pour faire face à la précarité menstruelle dans tous les lycées de Nouvelle-Aquitaine.
  • Renforcer la tarification sociale pour permettre à tous les élèves des lycées d’accéder à une restauration scolaire de qualité.
  • Favoriser le départ en vacances en Nouvelle-Aquitaine des jeunes lycéens et étudiants en difficulté.

Créer une académie permanente de la laïcité et du bien-vivre ensemble

  • Lancer les Olympiades du Vivant sur le modèle des Olympiades des Métiers pour éduquer à l’environnement et la santé.

Découvrez le programme complet avec le bilan de votre département !

Secured By miniOrange